CORPS
CORPS

Les astuces anti jambes lourdes

Qui n’a jamais connu la sensation de jambes lourdes ? Surtout lorsqu’il fait chaud. Si vous faites parties des personnes dont le poids peut varier du jour au lendemain, il y a fort à parier que vos kilos en trop sont surtout des kilos d’eau.... C’est très probablement de la rétention d’eau, qui correspond à une accumulation d’eau dans les tissus en particulier au niveau des jambes qui entraîne une sensation de gonflement et de lourdeur. Ce problème toucherait une femme sur deux.

Les causes

  • Des problèmes de circulation : une fragilité des capillaires dont les parois deviennent fines et poreuses,
  • Une insuffisance veineuse : c’est-à-dire une difficulté des veines à faire remonter le sang vers le cœur, à quoi s’ajoute parfois une insuffisance du circuit lymphatique qui normalement aide à la réabsorption du surplus liquidien,
  • Les variations hormonales au moment des règles, de la grossesse et de la ménopause,
  • Une alimentation trop riche en sel,
  • Une intolérance alimentaire....

 

Aidez-moi je veux des jambes légères ! J’opte pour des solutions naturelles !

L’alimentation est le levier principal pour alléger la silhouette.

  •   Alléger les repas

Une digestion difficile ou bien trop longue provoque un afflux sanguin vers les organes digestifs au détriment d’une bonne circulation. De plus, des repas trop riches, notamment en sucres rapidement assimilés, favorisent le stockage au sein des cellules adipeuses qui elles-mêmes attirent l’eau. On supprime donc les produits sucrés et on privilégie les aliments possédant un index glycémique bas (céréales complètes, pain au levain, légumineuses...) et on limite les graisses saturées et/ou cuites.

  •   Miser sur les fruits et les légumes

Tous renferment en proportions variables du potassium qui permet de favoriser l’élimination de l’eau en excès dans les tissus interstitiels et des fibres qui boostent l’élimination des déchets et régulent le transit intestinal. On privilégie les plus drainants (asperge, ananas, brocoli, concombre, courgette, choux, carotte, céleri, figue, melon, pêche) et on les consomme sous toutes les formes (frais, en jus...) sans modération.

  •   Manger suffisamment de protéines

Il ne faut pas oublier les protéines car une diminution de leur concentration dans le sang entraîne une baisse de la pression osmotique. Et cela empêche la bonne réabsorption de l’eau des tissus interstitiels vers les capillaires. De plus, les protéines nourrissent les cellules musculaires qui améliorent le retour veineux. Donc chaque jour, on consomme une portion de viande, de poisson ou d’œufs. Et si on est végétalienne, on met l’accent sur les végétaux riches en protéines : le soja, les lentilles, le quinoa, mais aussi les algues, les amandes, le sarrasin, les graines de courge, les noix....

  •   Boire suffisamment

Contrairement aux idées reçues pour éviter la rétention, il faut bien s’hydrater ! Réduire sa consommation d’eau aggrave le problème en entravant le bon fonctionnement rénal. On prévoit donc 1,5 à 2 l par jour.

  •   Modérer les aliments salés

Le sel accentue la rétention d’eau car il contient du sodium dont l’une des propriétés est de retenir l’eau dans les cellules. Or, en France on en consomme entre 10 et 17 g par jour (80% apportés par les aliments transformés) quand les apports maximaux recommandés sont de 6 à 8 g et que 3 g pourraient suffire à nos besoins quotidiens. Pour réduire la consommation de sel, on évite aussi de trop saler en cuisine et on relève les aliments autrement ! Exemples : thym, coriandre, muscade, curry, laurier, cerfeuil, poivre et piments. Enfin on limite au maximum les produits transformés (plats traiteurs, pizzas, croque-monsieur, sauces toutes prêtes, biscuits...) qui regorgent de sel. On opte pour les préparations maison et en dépannage on se cantonne à ceux qui contiennent moins de 1 g de sel par portion.

  •   Privilégier les antioxydants

Ils protègent les parois des vaisseaux des radicaux libres, diminuent la fragilité capillaire et améliorent la circulation veineuse et lymphatique. Les flavonoïdes en particulier sont reconnus pour leur action bénéfique sur le tonus veineux. On les retrouve dans le cassis, le raisin, le thé, le cacao, l’oignon, la pomme, la grenade...

 

J’instaure des bons rituels

  • Passer un jet d’eau froide sur ses jambes, du bas vers le haut, à la fin de la douche.
  • Porter des bas de contention si on travaille debout sans beaucoup bouger.
  • Utiliser un repose-pied si on passe beaucoup de temps devant son bureau.
  • S’allonger quelques minutes les jambes à la verticale le long d’un mur en fin de journée.
  • Relever les pieds du lit.
  • Pratiquer une activité physique qui fait travailler en douceur les muscles des jambes : natation, vélo, aquagym, roller, vélo elliptique. A défaut, faire au moins 30 minutes de marche rapide quotidiennement.
  • J’utilise des cosmétiques naturels pour exfolier, drainer la peau et améliorer la circulation sanguine ainsi que lutter contre la sensation de jambes lourdes.

 

ETAPE 1 : Je gomme

Indispensable, l’exfoliation permet de se débarrasser des peaux mortes et de favoriser la bonne pénétration des crèmes pour une meilleure efficacité de ces dernières. Appliquer en massage circulaire en massage circulaire en remontant des pieds vers les cuisses, elle contribue par ailleurs à relancer la micro-circulation.

La Crème exfoliante à l’Argan EffiDerm® concentre les meilleurs extraits naturels pour une efficacité optimale. L’huile d’Argan par sa richesse en acide gras linoléique permet d’hydrater la peau en renforçant le film hydrolipidique qui la protège au quotidien. Les particules de noyau d’Amande, d’Abricot et d’Argan laissent place à une peau lisse et soyeuse. Elle affine le grain de peau, sans dessécher grâce au beurre d’Amande douce et à l’huile d’Argan. Elle apporte hydratation des couches superficielles de l’épiderme et élasticité. La vitamine E naturelle, par son action anti-âge, complète parfaitement le soin.

 

ETAPE 2 : Je draine

Misez sur le Gel Circulation Jambes Légères EffiDerm® : riche en extraits d’Hamamélis et Vigne Rouge et en huiles essentielles de Menthe poivrée, il améliore la circulation sanguine et aide à lutter contre la sensation de jambes lourdes. La présence de menthol procure un froid intense qui décongestionne, facilite le drainage et donne un sentiment de légèreté immédiat !

Voir aussi